La situation se bloque à l’Opéra de Montpellier

Res Musica

La situation très tendue entre les salariés de l’Orchestre et Opéra national de Montpellier et leur Directeur général n’est pas en passe de s’améliorer selon nos confrères de « Midi libre ».

Selon Jean-Paul Scarpitta « Il règne un malaise depuis très longtemps, bien avant [sa] prise de fonction », mettant ainsi directement en cause son prédécesseur [ndlr : ce même , après avoir choisi Scarpitta pour lui succéder, l’avait publiquement désavoué par voie de presse]. Dans le même entretien accordé à « Midi libre » (édition du 27 novembre), Jean-Paul Scarpitta évoque une baisse de la subvention accordée par le Ministère de la culture.

Après une série d’événements divers (grèves, débrayages, motion de défiance, déprogrammation de production, …), 38 salariés avaient porté plainte pour harcèlement moral. Sept ont comparu lundi 3 décembre aux prud’hommes de Montpellier. Selon leurs propos relayés par « Midi libre » du 3 décembre, ils iront jusqu’au bout pour obtenir le départ de Jean-Paul Scarpitta.

Les commentaires sont fermés.