Création de compositions contemporaines pour saxophones.

Trio Saxiana
Créations
Bacri . Connesson . Escaich . Hersant . Lauba . Pécou . Zavaro

Trio Saxiana

Trio Saxiana, Créations (Bacri, Connesson, Escaich, Hersant, Lauba, Pécou, Zavaro). Saphir Productions 2011

Enregistré au Conservatoire de Saint-Maur en février 2010.

Quand en 2000, Anne Lacapelain (saxophones), Nicolas Prost (saxophones) et Laurent Wagschal (piano), créent le trio Saxiana, ils ont dû se dire « Chic ! on va pouvoir se lever tard, on a trois lignes de répertoire ». C’est que le saxophone est né tardivement en 1841, il est enseigné dans les conservatoires à partir des années 1860 ou plus tard, et n’a vraiment grandi et intégré l’élite que dans les ensembles de jazz. Justement, c’est en prêtant une oreille curieuse et souvent enthousiaste au jazz que des compositeurs « sérieux » ont intégré le saxophone à leur orchestre, dans les années 1930.

En fait, dans la configuration duo de saxophones avec piano, Saxiana n’avait qu’une œuvre à son répertoire, le trio opus 55 datant de 1858, composé par Jean-Baptiste Singelée (1812-1875), un copain dévoué d’Adolphe Sax, l’inventeur du même nom.

Certainement lassés de jouer cet opus 55 chaque jour de l’année du matin au soir, les saxaniens ont adapté des œuvres du répertoire à leur propre usage, et ont régulièrement passé des commandes de compositions originales, dont ce CD est belle une illustration, où l’on retrouve une brochette des compositeurs les plus en vu aujourd’hui, aux esthétiques diverses, mais soucieux de sonorités expressives et sensuelles.

Thierry Escaich, Phantasia antiqua,
« double chœur » (extrait)

1-3. Thierry Pécou, Nanook, trio pour saxophone soprano / alto, saxophone alto/baryton et piano

4-6. Nicolas Bacri, American letters (Night Mysteries, Elegy for AC, Adams dances), opus 35bis pour saxophone soprano/alto, saxophone alto et piano

7. Guillaume Connesson, Disco toccata, pour saxophone soprano et saxophone baryton

8. Thierry Escaich, Phantasia antiqua (double chœur, chaconne, danserie) pour saxophone alto, saxophone ténor / baryton et piano

9. Thierry Pécou, Perroquets d’azur, pour saxophone soprano solo

10. Christian Lauba, Porgy stride, pour deux saxophones alto et piano

11. Pascal Zavaro, Rush, pour saxophone alto solo

12-13. Nicolas Bacri, Sonatines opposées, pour saxophone alto et piano (Sonatina lirica, opus 108 n° 1 ; Sonatina lapidaria, opus 108 n° 2)

14. Philippe Hersant, Chant hassidique, pour saxophone alto solo

Jean-Marc Warszawski
1er mars 2012

Musicologie.org

Le Grand Prix Lycéen des Compositeurs….

http://blogs.mediapart.fr/edition/contretemps-du-spectacle-vivant/article/220312/le-grand-prix-lyceen-des-compositeurs-de

Organisé à l’initiative de la Lettre du Musicien et de Musique nouvelle en liberté (association de promotion de la musique contemporaine associée à la Mairie de Paris), le Grand Prix Lycéen des Compositeurs va cette année au compositeur Philippe Hersant. Choisi parmi les sept compositeurs en lice (Franck Bedrossian, Edith Canat de Chizy, Bernard Cavanna, Hugues Dufourt, Philippe Hersant, Philippe Manoury et Bruno Mantovani), il a été élu par les 4000 élèves des 200 classes des 92 lycées participant au projet… Dont 1500 étaient ce matin au Théâtre du Châtelet pour la remise du prix…

Quelques chiffres pour remettre en perspective le succès de l’opération:

Nombre d’élèves dans les lycées :

2.128.350 en 2010 [Source Insee]

Nombre de lycées :

4277

Pourcentage d’élèves concernés par la musique :

4000/2128350 = 0.19% soit une misère…

Lycées concernés par l’opération :

92/4277 = 2.15% un peu mieux mais peu convaincant.

Une fois de plus une infime minorité est intéressée par la musique contemporaine et le succès tout relatif de l’opération courageuse ne doit pas cacher le désert français qu’est la musique contemporaine…

Floremon.

Bibliographie succincte sur le dodécaphonisme et le sérialisme.

Alban Berg. Dominique Jameux. Collection Solfège. SEUIL. ISBN : 2-02-005515-5

Introduction à la musique de douze sons. René Leibowitz. L’Arche. ISBN : 2-85181-194-0

Alban Berg. Etienne Barilier. L’Age d’Homme. ISBN : 2-8251-0267-9

Arnold Schoenberg. Traité d’Harmonie. JC Lattès. ISBN : 2-7096-0224-5

L’Ecole de Vienne. Dominique Jameux. Les chemins de la musique. Fayard. ISBN : 2-213-59969-6

Miroirs de la Musique. François Sabatier. La musique et ses correspondances avec la littérature et les beaux-arts. XIX°-XX° siècles. Tome 2. Fayard. ISBN : 2-213-60144-5

La musique du XX° siècle. JeanNoël von der Weid. Pluriel. Référence. ISBN : 2-01-019054-8

Schoenberg et son école. René Leibowitz. J. B. Janin. Indisponible.

Arnold Schoenberg. Hans Heinz Stuckenschmidt. Fayard. I : 2-213-02796-X

Arnold Schoenberg. Correspondance. 1910-1951. JC Lattès. Musiques & Musiciens. ISBN : 83-04-45-1090-5

Le cas Schoenberg. Naissance de l’avant garde musicale. Esteban Buch. NRF. Editions Gallimard. Bibliothèque des idées. ISBN : 2-07-077624-6

Commentaires fermés sur Bibliographie succincte sur le dodécaphonisme et le sérialisme. Publié dans Musique contemporaine